Agir ensemble pour protéger les animaux « acteurs » ou figurants dans vos projets de films est une démarche responsable et positive en faveur du bien-être animal.

ALOKI Film vous aide dans la préparation du scénario, du choix des scènes, vous élabore des guidelines nécessaires pour vos équipes, participe au casting des animaux de professionnels ou de particuliers et met à votre disposition un vétérinaire conseil « protection des animaux » pour sécuriser les conditions de tournage.

En préparant dès la conception du scénario comme du script ou en participant à l’étape de pré-production, le vétérinaire conseil en responsabilité, santé et bien-être, à l’égard de l’animal vous aide à affiner suffisamment votre projet pour ne pas avoir besoin de solliciter des contrôles ou des certifications dites « sans souffrance animale ». Il vous apporte une expertise permettant de protéger les animaux qui sont sous votre responsabilité pendant le tournage, vous aide à respecter au mieux les besoins des différentes espèces, leurs impératifs biologiques en conformité avec la réglementation mais également les particularités individuelles. Il pourra également faire appel aux meilleurs experts en cas de besoins spécifiques et s’appuiera sur les guides de bonnes pratiques référentes en la matière. Il vous notifiera les critères et les points de vigilances que vous pourrez inscrire par voie de contrat entre chacune des parties prenantes de votre projet.

ALOKI Film est une prestation à la carte qui s’adapte parfaitement à votre projet cinématographique, audiovisuel ou publicitaire, elle s’intègre naturellement dans les étapes de pré-production, de tournage et de post-production. Complémentaire aux activités de dressage des animaux, ALOKI Film est une expertise technique indispensable, indépendante qui prend en considération les aspects réglementaires et sociétaux de la protection des animaux (santé, sécurité et bien-être), qu’ils soient domestiques ou sauvages, pour toute production de film ou de spectacle, sur scène, spectacle de rue ou sur un plateau de tournage.

Vos conditions de tournage sont pour les animaux, un ensemble de contraintes environnementales très différentes de celles des lieux d’hébergement habituels ; respecter leur bien-être sous les feux des projecteurs est une attente du public qui vous engage dans une démarche responsable et durable pour sécuriser l’univers du divertissement dans lequel votre film s’inscrit.

Nos références scientifiques

Mémoire pour l’obtention du diplôme d’établissement « Protection animale : de la science au droit » (DE PASD)

Etat des lieux, réglementation, analyse par l’exemple et perspectives pour placer les animaux dans les meilleures conditions possibles en vue d’une production de films divertissants mais responsables. » Par Corinne Lesaine, docteur-vétérinaire, diplômée de la faculté de médecine de Nantes, septembre 2018.

Article : Où en est-on de la protection animale sur les tournages de films ?

Découvrez l’intégralité de l’article de Corinne Lesaine
paru dans la revue  » La semaine vétérinaire  » du 12 octobre 2018 • N°1780

Mémoire pour l’obtention du diplôme d’établissement « Protection animale : de la science au droit » (DE PASD)

Etat des lieux, réglementation, analyse par l’exemple et perspectives pour placer les animaux dans les meilleures conditions possibles en vue d’une production de films divertissants mais responsables. » Par Corinne Lesaine, docteur-vétérinaire, diplômée de la faculté de médecine de Nantes, septembre 2018.

Article : Où en est-on de la protection animale sur les tournages de films ?

Découvrez l’intégralité de l’article de Corinne Lesaine
paru dans la revue  » La semaine vétérinaire  » du 12 octobre 2018 • N°1780

tournage-avec-chien

Comment considérer la protection des animaux dans vos réalisations de films, publicité et d’évènements ?

Selon la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie de 1987, un traité international adopté par le conseil de l’Europe et ratifié par la France le 03 octobre 2003, les organisateurs de manifestations, publicités, spectacles et films doivent anticiper et sécuriser l’accueil des animaux, qu’ils soient détenus par des dresseurs ou des particuliers, dans des conditions respectueuses de leur santé, de leur bien-être et de leur sécurité, en évaluant les risques encourus par l’animal et ceux qu’ils peuvent faire encourir aux autres (cf Article 9 convention STCE). A moins qu’il n’existe de législation nationale plus contraignante, la convention européenne fait foi dans le droit français.

ARTICLE 9

Publicité, spectacles, expositions, compétitions et manifestations semblables

1 – Les animaux de compagnie ne peuvent être utilisés dans la publicité, les spectacles, expositions, compétitions ou manifestations semblables, à moins que :

– a/ l’organisateur n’ait créé les conditions nécessaires pour que ces animaux soient traités conformément aux exigences de l’article 4, paragraphe 2, qui est décrit comme suit : « Toute personne qui détient un animal de compagnie ou s’en occupe doit lui procurer des installations, des soins et de l’attention qui tiennent compte de ses besoins éthologiques, conformément à son espèce et à sa race, et notamment :
a- lui fournir, en quantité suffisante, la nourriture et l’eau qui lui conviennent ;
b- lui fournir des possibilités d’exercice adéquates ;
c- prendre toute les mesures raisonnables pour ne pas le laisser s’échapper; » et que,
-b/ leur santé et leur bien-être ne soient pas mis en danger